La reine des gemmes s’évalue selon des critères abrégés “4C” : carat, clarity, cut et colour en anglais. Tout cela fait référence au poids, à la pureté, à la taille ainsi qu’à la couleur de la pierre. Justement, en quoi la couleur d’un diamant est-elle importante ? Suivez le guide pour en savoir plus.



La couleur d’un diamant, qu’est-ce que c’est ?



Il suffit de regarder un diamant pour déceler sa couleur. Pour déterminer la qualité, les professionnels utilisent un système de lettrage. Le D fait référence au blanc absolu. Il est suivi de près par le E qui fait également référence à des diamants incolores mais avec moins de spécifications. On parle d’une teinte extra lorsque le diamant est classé F ou G. La lettre H fait référence à une couleur immaculée tandis que les I et J tolèrent quelques petites nuances. Les lettres K et L indiquent que le diamant est légèrement teinté. Enfin, de M à Z, le lettrage indique qu’il s’agit d’un diamant teinté.

Des diamants de comparaison sont utilisés pour identifier la teinte d’un diamant dit “incolore”. La classification nécessite un éclairage particulier qui garantit son exactitude. A l’évidence, il faut également des gemmes témoins pour déterminer la couleur exacte d’une pierre, ce qui influera automatiquement sur sa vente.



L’échelle de couleur d’un diamant


Une échelle internationalement reconnue est utilisée pour la classification.

Les diamants classés D et E arborent une couleur d’un blanc aussi éclatant que dur. Les F et G font référence à un blanc “extra”. De H à I, les blancs se font un peu plus doux pour prendre des teintes assez légères pour les classes J et K.

De K à M, les diamants sont bruns faibles. De N à R, ils appartiennent à la classe des diamants bruns clairs. Entre S et Z, on parle de brun léger. Au-delà de Z, les couleurs du gemme le classeront dans la catégorie “fantaisie”.

Pour mettre un diamant en valeur, il est essentiel d’y combiner le bon métal. Si vous avez envie d’un joyau en or blanc rhodié, il faudra que le diamant soit dénué de couleur (classe D à H). L’or jaune, par contre, valorise les classes de diamants allant jusqu’à K. Les nuances sont par ailleurs les bienvenues, surtout en ce qui concerne les diamants fantaisie.

La classification de la pierre influence son prix. Sachez que plus un diamant se rapproche de la lettre D, plus sa couleur est bonne.

Si on a l’habitude de voir des diamants quasiment translucides, cela s’exclut pas l’existence de modèles teintés. L’intensité du blanc est un gage de qualité premium. Plus la lettre représentative se rapproche de Z et plus le diamant arborera une teinte jaunâtre. En cas de doute sur la qualité, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert.